D'hier à demain...

Histoire d'un festival

Créé en 1996 par Betty Berr et Rainer Wothe, un couple franco-allemand, le Festival International de Contis se déroule à Contis-Plage sur la Commune de Saint-Julien-en-Born (40 - Landes) et son rayonnement s’étend à l’international. Lieu de création, de réflexion, mais aussi de diffusion, il a réussi à concilier ferveur populaire et exigence artistique en rassemblant chaque année professionnels, cinéphiles et simples curieux venus partager le même amour, de l’art en général et du cinéma en particulier. Fort des partenariats européens et internationaux développés au fil des années, et tout en promouvant la diversité culturelle, il a su dénicher des talents maintenant confirmés et proposer une programmation audacieuse, parfois frondeuse, mais toujours en prise avec le réel. En 2021, Betty et Rainer transmettent les clefs du festival à leur équipe, présente à leur côté depuis plusieurs années.

  1. 14 juin 1996

    Création de Ciné Fête à Contis

    Comédiens, musiciens, artistes plasticiens emplissent la station balnéaire de performances, de lectures de textes et de scénarios, d’interventions musicales dans les cafés, les restaurants, sur la dune, dans la rue et dans la Chapelle.
    Un court-métrage de fiction, réalisé par Philippe Rony, sera tourné et projeté pendant le festival.
    8 000 spectateurs ont répondu présents pour cette première édition.

  2. 12 juin 1997

    Édouard Baer en maître de cérémonie

    Pour cette deuxième édition, le comédien Édouard Baer est venu avec l’équipe de Canal+ goûter à l’ambiance contissoise et y tourner une émission. Convié à monter sur scène comme maître de cérémonie, il retiendra ceci de son séjour : « Contis, du sable fin, du confit de canard en pagaille, des films très courts, très beaux… Des vélos, un peu de vin… Beaucoup de gentillesse et de talents…»

  3. Youssou N'Dour Betty Rainer
    12 juin 1998

    Concert de Youssou N’Dour à Contis

    Au Stade de France, le 10 juin, devant 80 000 spectateurs, le chanteur sénégalais interprète sa composition avec Axelle Red. Deux jours plus tard, il est sur la scène du Festival de Contis, avenue de l’Océan. « Nous avions un ami commun et l’idée de le faire venir à Contis a germé », se souvient Rainer. « Nous avons organisé un rdv à Paris avec lui, je lui ai proposé de venir jouer avec Cheikh Lô, un artiste qu’il produisait à l’époque et sans hésiter, il a accepté ! »

  4. 25 juillet 2005

    Le Brésil à Contis

    Adieu "Ciné Fête", Bonjour "Festival de Contis" !
    L’événement fait peau neuve et change de nom, avec comme temps forts une compétition européenne de courts-métrages et la promotion de la diversité culturelle internationale. Le Brésil sera l’invité d’honneur de cette édition anniversaire.
    Le 28 juillet 2005, le ministre et musicien brésilien Gilberto Gil donnera un concert qui marquera l’histoire de Saint-Julien-en-Born, ainsi que son stade municipal, pour la première fois équipé d’une scène de cette taille et rempli de plusieurs milliers de personnes.

  5. 21 juin 2006

    FESPACO - Nouveau partenaire international 

    Après le succès retentissant de la 10ème édition, l’équipe du festival développe pour la suivante plusieurs projets avec l’envie d’affirmer haut et fort son nouvel engagement international.
    Les organisateurs se tournent vers l’Afrique avec le Fespaco, festival de référence du cinéma panafricain depuis 1969 à Ouagadougou (Burkina Faso).
    Récompense du travail réalisé jusqu’ici, l’UNESCO octroie au Festival de Contis le patronage aux initiatives qu’elle juge remarquables.

  6. 17 septembre 2009

    Début des journées professionnelles

    Cette 14ème édition marque l'installation des journées professionnelles durant le festival : deux jours durant lesquels sont conviés les exploitants régionaux pour visionner une dizaine de longs-métrages en avant-première.
    Organisées en collaboration avec différentes associations comme l'Association Française des Cinémas d'Art et d'Essai (AFCAE) et l'Association pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC), ces journées ancrent d'avantage l'événement dans le monde des professionnels du cinéma.

  7. 16 septembre 2010

    La Maison Bleue

    A l'initiative du département des Landes, la Maison Bleue, première résidence d'écriture de cinéma et de l'audiovisuel landaise, est inaugurée en 2010. Grâce à l'énergie générée par le festival, plusieurs partenaires vont s'associer pour porter ce projet innovant (la DRAC Aquitaine, la commune de Saint-Julien-en-Born, l'agence ALCA, l'association Du cinéma plein mon cartable, et bien sûr le Cinéma de Contis). Aujourd'hui, la Maison Bleue est également soutenue par le CNC et la Maison des scénaristes.
    Devenue un dispositif de résidence d'écriture reconnu, elle a accueilli de nombreux réalisateurs, dont certains sont venus présenter par la suite leur(s) film(s) lors du festival.

  8. 31 mai 2012

    Deux nouveaux partenaires européens

    Le festival présente pour sa 17ème édition deux nouveaux festivals partenaires : l'allemand "Lichter Filmfest Frankfurt International" et l'italien "Visioni Italiane".
    Le Lichter a été fondé à Francfort quelques années plus tôt, en 2008, avec l'ambition de devenir une plateforme pour la scène créative de la région Rhin-Main. Quant à Visioni Italiane, initié à Bologne en 1994, il est davantage centré sur les oeuvres de jeunes auteurs italiens.
    Depuis 2012, les films primés de ces deux festivals partenaires sont programmés en compétition européenne de courts-métrages à Contis, avec la venue des équipes des festivals et des réalisateurs.

  9. 19 juin 2014

    Nanométrages et Talents en Court à Contis

    Année après année, l'objectif premier du festival reste le même : soutenir la jeune génération et montrer que la création n'est qu'une affaire de moyens. Fidèles à cet engagement, les organisateurs proposent en 2014 deux nouveaux projets majeurs : le premier concours de nanométrages et l'opération "Talents en Court à Contis".
    L'idée du concours de nanométrages est venue de l'artiste brésilien Vitor Carvalho, ami fidèle du festival depuis 2006 : grâce à du talent, et parfois avec juste un téléphone portable, faire rire ou passer une belle émotion est tout à fait possible en seulement 45 secondes !
    "Talents en Court à Contis" a été initié par Morad Kertobi, responsable du département courts-métrages au CNC, qui souhaitait expérimenter cet appel à projets en dehors de Paris. Le Festival de Contis était le lieu idéal pour tenter l'expérience en région et depuis le projet s'améliore chaque année.

  10. 18 juin 2015

    Éducation aux images

    Pour la deuxième année, le festival rejoint le dispositif d'éducation à l'image, "Passeurs d'images", et s'associe aux maisons familiales rurales de Castelnau (Landes) et de Mont (Pyrénées-Atlantique) pour faire vivre à une dizaine de jeunes une expérience unique.
    Durant deux jours, ils découvrent l'univers du cinéma grâce à des ateliers et des rencontres, notamment avec les jeunes brésiliens de "Cinema no interior". Ils auront également le privilège de rejoindre un jury jeunes et de voter pour leur film préféré. Preuve que la valeur n'attend point le nombre des années, jurys jeunes et officiel s'accordent sans le savoir pour récompenser le même court-métrage : "Maman(s)" de Maïmouna Doucouré.

  11. 15 juin 2017

    Réalité Virtuelle Contis à 360°

    La 22ème édition du festival révèle une nouvelle tendance dans la création audiovisuelle : la réalité virtuelle.
    Comme presque toujours au cinéma de Contis, c'est d'abord l'histoire d'une rencontre : en 2016, pour la précédente édition du festival, la productrice Gwenaëlle Clauwaert se rend à Contis pour présenter un film en compétition européenne. Lorsqu'elle parle de VR à Betty et Rainer, ils lui proposent de rencontrer l'auteur et réalisateur Vincent Ravalec qui commence, lui aussi, à explorer le monde à 360°.
    En guise d'introduction, Gwenaëlle et Vincent proposent une conférence sur la réalité virtuelle en 2017. Depuis, des courts-métrages en VR sont proposés chaque année au public, dans la salle de la Chapelle.

  12. 20 juin 2019

    Europa Cinemas

    Pour la 24ème édition, le Festival de Contis et Europa Cinemas décident de s'associer pour organiser les premières journées Europa Cinemas en France : trois jours réservés aux professionnels et dédiés au cinéma européen avec débats, rencontres et projections de longs-métrages européens en avant-première.

  13. 2 juillet 2020

    Un festival en ligne

    Plutôt que d'annuler ou de reporter la 25ème édition du Festival de Contis en raison de la pandémie Covid-19, les organisateurs décident de proposer une version en ligne du festival. La programmation cinématographique est conservée dans son intégralité et durant cinq jours, derrière leurs écrans, près de 2 600 personnes provenant d'une cinquantaine de pays ont pu assister au Festival de Contis à travers un site internet créé pour l'occasion. Les autres événements se sont succédés en visioconférence, comme "Talents en Court à Contis", le "Défi VR", les débats et les tables rondes.
    Une exposition retraçant 25 années de festival en images était également proposée, le temps d'une promenade en ligne.

  14. 1 janvier 2021

    Betty et Rainer passent le relais !

    Pour cette 26ème édition, Betty Berr et Rainer Wothe ont décidé de transmettre le Festival de Contis à l'équipe qui les accompagne depuis plusieurs années. Cette nouvelle équipe inscrit la programmation 2021 du festival dans la continuité du travail entrepris par leurs créateurs depuis 1996, bâtie autour de la Compétition européenne de courts-métrages et des partenariats internationaux.
    En parallèle, l'activité du festival sera renforcée tout au long de l'année sur le territoire, en lien avec les ressources et les talents du département.

Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

By signing in, you agree to our terms and conditions and our privacy policy.

New membership are not allowed.